Le Début du Festival des Combats

Précédent Sommaire Suivant

Le nombre de personnes participant dans le Festival des Combats de cette année semblait être d’environ 400 personnes.

Le jour du Festival des Combats, Reus et moi attendions dans la salle d’attente de l’arène avec les autres participants.

Évidemment, la salle ne pouvait pas accueillir ce nombre de participants, alors il y avait plusieurs salles d’attente pour les participants.

Il y avait probablement cinquante personnes dans une salle. La salle ne pouvait pas être appelée spacieuse, mais je pouvais observer les participants autour depuis un coin de la salle.

Il y avait ceux qui discutaient avec leurs compagnons.

Ceux qui traitaient les autres participants en montrant leur soif de sang.

Ceux qui ne pouvaient pas se calmer.

Et ceux qui bayaient… Il y avait toutes sortes d’états chez les participants.

Au fait, c’était Reus qui bayait, et il était assis à côté de moi. On dirait qu’il s’ennuyait vraiment parce qu’il ne pouvait pas bouger autour avec tout ce monde.

« Uhah… Dis, Aniki. Ce n’est pas encore fini ? »

« Hmm, je me demande bien. Comme il y a un certain temps limite, le prochain tour ne devrait pas tarder. »

Comme le nombre de participants était grand, le premier jour du Festival des Combats semblait être le jour des Matchs de Qualification.

Même si le contenu des Matchs de Qualification changeait chaque année, en fonction du nombre de participants, c’était pratiquement une Bataille Royale… où des douzaines de personnes se battaient dans l’arène en même temps, et les survivants progressaient au prochain tour.

D’après le document remis à la réception de l’arène, il y aurait cinquante personnes se battant en même temps durant les Matchs de Qualifications, et les deux survivants seraient les gagnants. Ceci se répéterait huit fois, et un total de seize personnes pourrait avancer aux matchs principaux.

D’ailleurs, cinquante personnes étaient choisies au hasard dans un match, et les numéros donnés à Reus et moi n’avaient été appelés. Nous pouvons aller voir les combats, mais vu que nous ne savons pas quand nous serions appelés, nous avons attendu à l’intérieur de la salle d’attente.

On dirait que cinquième tour pour les qualifications se déroulait actuellement dans l’arène, mais ça allait apparemment prendre du temps.

« Alors, est-ce que tu es prêt pour le combat ? »

« Tout va bien. Je peux aller à tout moment. »

Si c’était un combat en un-contre-un, il n’y a aucun doute que Reus soit parmi les possibles gagnants. Mais si ça venait à une bataille de masse, il devrait être prudent, vu que nous ne savons pas ce qui se passerait.

Reus était habitué aux combats de masse avec les monstres et gobelins, mais l’expérience contre des gens manquait. Pour cette raison, je lui ai fermement dit de ne pas négliger ses préparations.

« Au fait, qu’est-ce que Aniki a fini par choisir ? »

« Le couteau et l’épée suffissent. Fais attention de ne pas casser l’épée, Reus. »

« Je suis un peu inquiet, mais… je vais gérer, d’une manière d’une autre. »

Il y avait quelques règles au Festival des Combats, mais pour résumer, afin de gagner, l’adversaire devait reconnaître leur défaite, s’évanouir ou les sortir du ring.

Et les règles concernant les armes et armures avaient un peu changé.

Dans les matchs de qualifications, les armes possédées par les gens étaient interdits. À part ça, l’expert pouvait choisir une arme de qualité qui le convenait. Il y avait quelques armes contondantes mélangées dedans. Pour cette raison, le nombre d’armes étaient beaucoup plus grand que le nombre de participants.

Les sorts pouvaient être utilisés, mais les sorts avancés étaient interdits et si tu les utilisais, tu serais disqualifié. Comme l’incantation des sorts avancés était longue, ils n’étaient pas appropriés pour être utilisés dans le Festival des Combats, où les batailles de combat rapproché étaient la chose principale dans l’arène.

Pendant le Festival des Combats, tu ne seras pas emprisonné si tu tues ton adversaire, mais tu si attaquait intentionnellement une personne qui avait déclaré sa défaite ou tuais l’adversaire, tu serais ramené et exécuté.

Et nous étions libres de choisir notre armure.

Tout était accepté, sauf l’armure qui couvrait tout, comme les armures complètes du corps. L’armure sera jugée à l’avance. Et voici un aperçu des règles.

Je portais ma tenue de combat habituelle, un long manteau, tandis que Reus portait un plastron de fer et les protèges-mains en mithril données par Garve.

Tandis que les environs étaient tendus avec les participants qui attendaient leur tour, nous vérifions tranquillement l’état de nos armes et armure. Et ensuite, nous avons remarqué deux personnes nous approcher.

« Hahaha, vous avez tellement de marge. »

« Mon dieu. Eh bien, c’est normal pour eux de dire qu’ils vont nous battre. »

L’autre parti était les deux gardes de Sieg.

Un homme d’âge moyen, qui portait une grande épée qui avait une taille plus petite que celle à Lior, et un jeune homme, dont l’âge et apparence étaient presque pareils que moi.

«

Aniki, est-ce que les deux sont des ennemis. »

« Ce ne sont pas des ennemis. Ce sont des adversaires que nous devons battre. Ne sois pas hostile. »

« Hahaha, le gars d’avant état motivé, non ? »

« Ils vont nous battre ? Même si on ne s’est jamais rencontré, c’est une chose impolie de dire. »

L’homme d’âge moyen rigolait, mais le jeune homme nous regardait de haut avec mécontentement. Ils étaient étrangement contradictoire, mais ensuite, je me suis rendu compte que nous nous ne sommes pas encore présentés.

« Ce n’est pas inhabituel, vous savez. Si vous êtes venus dire ‘bonjour’, on ne devrait pas se présenter ? Je suis Sirius. Je suis un aventurier. »

« Je suis le disciple… d’Aniki, Reus ! »

« Oh, je m’appelle Jekyll. Je suis une garde, mais je suis aussi un aventurier. »

« …Je suis Beowulf. »

L’homme d’âge moyen… Jekyll, avait l’air d’être une personne amicale et il a offert sa main pour me saluer. Ce n’était pas quelque chose de préparé ou prudent, mais juste une poignée de main, alors j’ai répondit comme d’habitude.

D’un autre côté, à cause de sa personnalité prudente du jeune homme, de Beowulf, la façon qu’il s’était présenté était juste par son nom.

« Pourquoi est-ce que tu es mécontent ? Ces gens sont probablement tes rivaux, tu sais ? »

« Je vais décider qui est mon rival. Je ne sais pas à quel point vous êtes fort, mais veuillez faire de votre mieux pour que je me donne à fond. »

Beowulf nous laissa avec une expression froide. Avec Reus qui était inconfortable par cette attitude, Jekyll rigola et s’excusa.

« Désolé. Il n’est normalement pas aussi froid, mais vu que ce type n’aime pas les adversaires qui utilisent des grandes épées, son attitude est devenue évidente. »

« Comment ça ? Comment dire, vous utilisez bien une grande épée, non ? »

« Jekyll suffit. C’est parce que je l’ai combattu et il m’a reconnu. Ahh, vous voyez, Beowulf a soif de force, alors il est reconnaissant s’il y a une personne forte. »

« Est-ce que c’est parce que c’est le fils du Maître Épéiste ? »

« Ohh, exactement. Oui, il est désespéré de surpasser son père. Il est jeune… »

Même si le Maître Épéiste n’était pas aussi fort que Tsuyoshi-Ken, Lior, c’était une épéiste célèbre.

On dirait que Beowulf voyageait pour chercher des gens forts afin de surpasser la grandeur de son père, mais vu que son argent pour le voyage avait touché le fond il y a quelques jours, il gagne son argent en gardant Sieg.

Il pensait ne pas pouvoir participer dans le Festival des Combats, mais son employeur, Sieg, n’était préoccupé à ce qu’il participe. Même s’il a troublé Fia, ça ne me lui dérangeait pas d’écouter les besoins de ses gardes.

Je me demandais s’ils devaient expliquer leurs circonstances, vu que le fils du Maître Épéiste ne nous avait jamais rencontrés.

« Hmm ? La personne en question n’a rien à cacher, à la place il est probablement allé demander autour pour des gens forts, je dirais. Tu n’as pas à te soucier de ça. »

« Je comprends le désir de rechercher des adversaires forts, mais pourquoi n’aime-t-il pas les grandes épées ? »

« Ahh, c’est à cause de Lior-san. »

Le Maître Épéiste a été vaincu par Tsuyoshi-Ken, Lior, et il a perdu sa vie.

Ce n’était pas une question de détester Lior, parce que c’était le résultat quand le Maître Épéiste s’est battu avec toute sa force. Je crois que c’est parce que qu’il était un adversaire qui lui avait pris sa famille.

Pour cette raison, tout le monde imite Lior en utilisant une grande épée et il n’y avait rien à y faire.

« C’est leur liberté de posséder ce qu’ils veulent. J’ai admiré Lior-san et je suis devenu plus fort, tu sais ? »

« Admirais… »

« Je l’ai combattu dans les débuts. Mon épée a été découpé en deux comme du papier et mes os étaient cassés parce que je m’étais fait toucher, mais… Je suis tombé amoureux de cette force accablante. »

Admirant ce vieil homme anormal… hein ?

Connaissant la nature de Lior, je me suis dit que je ne devrais pas laisser Jekyll et le vieil homme se rencontrer.

Quand Jekyll s’est rappelé du passé, le personnel du Festival des Combats est entré dans la salle d’attente et ils ont commencé à lire les numéros. Après avoir lu les numéros d’environ cinquante personnes, Jekyll leva sa main et tourna son dos vers nous quand il a confirmé que le personnel était parti.

« J’ai été appelé, mais on dirait que ce n’était pas le cas pour vous. Eh bien, et si je finissais ça rapidement ? »

« Aniki est le plus fort ! »

« Hahaha ! Quoi qu’il en soit, j’attendrai dans les matchs principaux. Ne vous en faites pour cet employeur, ayons un bon match, d’accord ? »

Jekyll est sorti de la salle d’attente tout en rigolant joyeusement.

Vu que le groupe appelé à l’instant était le sixième, notre tour allait bientôt arriver.

« Aniki, ce Beowulf, n’est pas encore parti. Je ne le comprends pas vraiment, mais je ne déteste pas Jekyll. »

« C’est comme la logique du vieil homme. Je ne suis pas sûr de quelle bataille, mais ne soit pas négligent. »

« D’accord. Il y a aussi l’histoire avec Fia-ane, alors je vais me battre avec toute ma force. »

Reus n’était pas quelqu’un qui regardait de haut son adversaire et devenais négligent. Donc, est-ce que je dois juste me focaliser sur mon côté ?

Je me suis un peu concentré, et ensuite, je me suis préparé pour le match de qualification tandis que je circulais mon mana à travers tout mon corps.

 

Après un moment, le personnelle est venu pour les prochains participants.

Les numéros étaient appelés les uns après les autres, et le numéro de Reus a finalement été appelé.

« Aniki ! Ohh, ce type va en même temps que moi. »

Quand je l’ai regardé, Beowulf a commencé à se lever, et il était sur le point de quitter la salle d’attente avec une épée à deux mains qu’il avait choisies.

Au fait, je n’ai pas été appelé, mais je suis sorti de la salle d’attente pour voir le match de Reus. Je savais que mon match était le dernier, alors il n’y avait aucune raison de rester ici.

« Eh bien, j’y vais, Aniki ! »

« Bonne chance. »

Nous séparons sur la route, j’ai traversé le couloir où seuls les participants et le personnel pouvaient emprunter, et je suis arrivé à un endroit où le ring pouvait être vu.

L’Arène de Garaff était de plus grande taille que celui d’Elysium. S’il y avait une différence, l’arène d’Elysium était plate, mais l’arène de Garaff était ring circulaire surélevé et pavé.

Les places libres de l’audience pour les nobles pouvaient être vues, mais les places pour les roturiers étaient remplies. Comme le match n’avait pas encore commencé, j’ai cherché pour mes amis. J’ai aussitôt trouvé Hokuto, parce qu’il attirait l’attention.

Normalement, je ne pensais pas qu’une bête-serviteur soit autorisée dans l’audience. Toutefois, comme les places étaient un rang plus haut que celles des roturiers, il avait le droit de le faire. Comme il y avait beaucoup d’espace, Hokuto pouvait s’asseoir là, même si c’était un peu bondé.

Le prix était énorme, mais ça valait la peine d’obtenir ces places avec les liens créés ces deux derniers jours.

Assises dans cet emplacement étaient Emilia, Wreath et Fia, qui portait une capuche. Si c’était là-bas, ils ne seront pas embêtés par des gens relou, et si c’était le cas, Hokuto finirait par les protéger. Donc, il n’y avait aucun problème.

On dirait que les filles applaudissaient pour Reus, tandis qu’elles parlaient entre elles ; mais Emilia a remarqué ma présence et fit signe de la main. J’ai pensé que c’était génial qu’elle me trouve, mais maintenant je crois que je vais supporter Reus.

« Aniki ! Attends un peu ! »

…Quand j’ai pensé ça*, Reus faisait signe de la main vers moi.

Je ne vais plus rien dire.

 

Le signal de départ retentit avec un gong, et le match de qualification de Reus commença.

Les cinquante personnes alignées sur le ring commencèrent à bouger en même temps. Ils ont commencé à se battre les adversaires à côté et les adversaires qu’ils prenaient pour cible.

Une telle bataille massive pourrait changer le style de combat d’une personne en fonction de la situation. Si les gens fort étaient connus, il y avait aussi des gens qui s’unissaient pour les battre. Il y avait toutes sortes de gens qui courraient autour pour éviter les combats difficiles.

J’ai appris à Reus à s’occuper des alentours de façon flexible, en fonction de la situation, mais il n’a pas bougé inutilement, il a gardé son armé prêt et restait méfiant de son entourage.

Quand j’ai pensé que ce ne fut pas un mauvais changement, la situation est devenue étrange.

Les cinquante personnes qui se battaient dans la bataille avaient aléatoirement été choisies et il n’y aurait pas dû avoir de rencontre avant, mais… en même temps que le début du combat, quatre participants ont attaqué Reus.

Si c’était dans Elysium, les mérites de Reus seraient connus, mais il était encore méconnu sur le Continent d’Adroad.

De plus, il y avait pleins de participants qui adoraient Lior et possédaient de grandes épées, et même un membre de la tribu des loups-argentés auraient moins de chance d’être dangereux.

Même s’il y avait la possibilité que ça soit par chance, j’ai compris quand j’ai vu la personne qui avait pris Reus pour cible.

Le premier jour de notre arrivée dans Garaff, cet homme était l’un des aventuriers qui nous avait invités de change de logement. Ces types qui ont attaqué Reus nous ont parlé de la rumeur que si nous restions dans le 【Pavillon Cap du Vent】, nous ne gagnerons pas le Festival des Combats.

Et n’utilisaient-ils pas la méthode de se liguer contre un juste parce que nous ne voulons pas changer notre logement ? Ils n’étaient sûrement pas en train de le prendre pour cible à cause du Festival des Combats, mais ils le visaient parce qu’ils ont dit qu’ils le feraient, je crois.

C’est normal d’improviser dans une telle bataille massive, et il n’y avait pas aucune preuve pour suggérer qu’il était pris pour cible, sauf parce qu’il avait l’air fort.

J’ai pensé que ça ne fut pas une mauvaise idée, parce qu’ils pouvaient temporairement s’unir et réduire les autres participants, mais… mais ces types ont fait une grave erreur.

C’était…

« Venez ! »

Ils ne connaissaient pas la capacité de Reus.

Même si c’était plus petit que son partenaire, sa grande épée, balancé par la force de Reus, les hommes qui l’ont attaqué ont été envoyés voler.

Dans une situation où deux personnes avaient été éliminées avec un seul coup, et les restes étaient éliminés en deux coups, l’audience était surprise quand ils ont vu Reus.

« Au suivant ! »

« Hiii?! »

Les autres participants, qui observaient la scène devant eux, ont crié, mais avant qu’ils puissent lancer une attaque préventive, Reus a sauté devant et balança sa grande épée.

Alors que la foule commençait à faire un boucan à propos de la renaissance de Tsuyoshi-Ken, Reus était en train d’envoyer voler les participants, les uns après les autres.

« C’est le dixième ! Ensuite c’est… Uh ?! »

Alors que dix personnes avaient été envoyées voler, Reus utilisa sa grande épée comme bouclier.

À ce moment, un coup intense heurta l’épée de Reus, et la figure de Beowulf balançant son épée, apparaît.

« Hé… tu peux arrêter ce coup ? »

« Eh bien. Ce n’est pas une attaque surprise ? »

« Je voulais juste tester, tu sais ? Bon, que dis-tu de ça ? »

L’épée balancée par Beowulf était assez rapide pour flouter la lame, et il visait l’épaule et taille de Reus en même temps.

Mais Reus les a dévié avec une sérié de coup haut et bas. De plus, il visait pour la tête de Beowulf quand il l’a balancé vers le bas.

« Q-Quoi ?! »

Beowulf s’appuya fort au sol avec toute sa force. Il l’évita et s’éloigna loin de Reus.

« …Est-ce que tu l’as esquivé ? Tu deviens négligent parce que tu veux tester des gens. »

« Tu es un peu impoli aussi. Soyons sérieux pour la prochaine fois. »

« Évidemment, je vais te frapper la prochaine fois ! »

Les deux coups étaient relâchés en même temps comme avant, mais Beowulf s’était approché une fois de plus, et il a augmenté les attaques à quatre. Toutefois, Reus a accepté la technique qui a relâché plusieurs coups en même temps et s’en est sorti.

Beowulf continua à attaquer, malgré que l’épée soit repoussée, et Reus a enduré pendant qu’il acceptait les attaques avec l’épée et les protèges-mains en mithril.

Ils balançaient leurs épées entre eux à une vitesse qui ne pouvait pas être capté par des gens ordinaires. Quand c’était à environ vingt coups, Reus a fait une grande attaque, et la distance entre eux avait beaucoup grandi.

« …Alors tu peux le faire. C’est la première fois que je vois quelqu’un capable d’attaquer aussi rapidement, autre qu’Aniki. »

« Toi aussi. J’ai pensé que cette grande épée était un bluff, alors c’était vrai ? Tu es en effet doué avec. »

Alors qu’ils rigolaient joyeusement, les autres participants profitaient de l’occasion pour les attaquer par derrière.

« Mais cette arme… »

« Je suis d’accord. »

Ils ont regardé derrière et ils ont balancé leurs armes en même temps. Après avoir facilement éliminé les participants qui attaquaient, ils se sont affrontés une nouvelle fois et ils avaient des sourires amers.

« Bref, le prochain tour c’est le match principal. Nous allons nous revoir. »

« Ouais. Eh bien, dégageons les autres. »

La raison était probablement à cause de la faiblesse des armes préparées. Les épées ne pouvaient pas endurer leur force, et ils ont compris que les épées pourraient se casser s’ils continuaient.

Et ensuite, ils ont négocié entre eux et ils ont combattu les participants restant… non, ils les ont roulé dessus.

À chaque fois que Reus balançait son épée, les participants étaient soit envoyés en l’air, s’évanouissaient… ou sortaient du ring. Pendant ce temps, quand Beowulf balançait son épée, les armures et armes des participants étaient découpées. Il était sûrement en train d’éliminer les participants incompétents.

Si Reus se focalisait sur la force, alors Beowulf se focalisait plus sur la technique.

Vu qu’ils montraient un niveau différent de combat, les acclamations de l’audience devenaient plus fortes.

Et quand les autre participants étaient disqualifiés, sauf pour ces deux-là, le bruit du gong retentit une fois de plus et le match se termina.

『Les participants Reus et Beowulf vont continuer… vers les matchs principaux.』

La voix du présentateur était renforcée par le sort du vent 【Echo】, et les participants allant aux matchs principaux ont été annoncés.

Au fait, les matchs principaux auraient au moins une couverture constante, mais c’était un minimum pour les matchs de qualifications.

Reus balançait ses mains en l’air suivant les applaudissements de l’audience, mais Beowulf n’a pas quitté Reus des yeux, alors qu’il balançait légèrement ses mains. Après avoir montré le sourire d’un prédateur en trouvant sa proie, il a quitté le ring.

« Je l’ai fait, Aniki ! »

Cependant… Reus n’a pas remarqué ce sourire. Il est venu vers moi et il a joyeusement secoué mes mains.

À mon avis, j’ai pensé que Beowulf avait une capacité pas très différente de celle de Reus, mais j’ai lâché un soupir pendant que je me sentais surpris.

 

Quand je suis retourné à la salle d’attente en même temps que la fin du match, les participants restants ont été appelés.

Et puis, j’ai confirmé que mon numéro a été appelé et je me suis dirigé pour le ring avec les autres participants.

『Ensuite, c’est le dernier Match de Qualification de la journée. Participants, veuillez-vous aligner sur le ring.』

Vu que le nombre était grand pour les Matchs de Qualifications, la position initiale des participants avaient été décidé à un certain point. Ceci pourrait bien changer en fonction de la situation, mais on dirait que cette fois-ci les participants étaient alignés en cercle au bout du ring.

Ma position était juste devant Emilia, alors j’ai entendu leurs acclamations par derrière.

« Sirius-samaaa ! »

« F-Fais de ton mieux ! »

« Montre-moi que tu as la classe ! »

Alors que je répondais en faisant signe de main aux acclamations, j’ai reçu la soif de sang des participants à ma gauche et droite. Il n’y avait aucun doute que je serais pris pour cible.

Quand j’avais un sourire amer à cause de l’attaque malheureuse en tenaille, le gong, qui était le signal du début du match, retentit.

« D’abord toi ! »

« Je vais te casser les bras ! »

C’était inconfortable… mais je pouvais m’occuper de tout si je savais que j’étais pris pour cible.

Comme prévu, les participants à ma gauche et droite m’ont attaqué en même temps avec le début, mais je les ai repoussés en attrapant leurs bras dominants avec mes mains, et je l’ai lancé hors du ring derrière moi avec une lancée d’Aïkido.

« « Eh ?! » »

Les deux participants ont dansé en l’air avec des expressions abasourdies. Ils sont tombés du ring et étaient disqualifiés.

« Ce type est… ? »

« Ils ont été vaincus si rapidement ? »

Ils venaient droit vers moi alors qu’ils ignoraient les autres participants, alors ils faisaient sûrement partis du même groupe qui a attaqué Reus ?

Un homme, qui a à peine éliminé un participant, est immédiatement venu depuis le côté. Quand je l’ai remarqué, j’étais ciblé par trois personnes en même temps.

« … »

« Si vous attaquez comme ça, c’est inutile, vous savez ? »

Au moment où l’homme, qui était le plus de moi, brandit son arme, j’ai avancé avec une posture baissée et j’ai sauté vers la poitrine de l’autre.

J’ai immédiatement corrigée ma posture  et puis j’ai donné un coup de pieds circulaire vers l’adversaire sans défense qui tournait en l’air et je l’ai frappé hors du ring.

À ce moment, les deux personnes restantes étaient près de moi et au moment où j’ai tourné mon visage, l’homme qui s’était approché, balança son épée vers le bas.

Je l’ai évité en bougeant mon corps et j’ai attrapé le bras de l’adversaire en même temps. J’ai tiré ce bras vers l’arrière avec toute ma force.

Vu que l’homme, qui avait perdu l’équilibre, était tiré vers l’extérieur du ring, il ne pouvait pas complètement contrôler l’élan vers l’avant et il est facilement tombé dehors.

« Sale enfoiré ! »

« Vous prêtez trop attention à votre adversaire. »

Même s’il a montré des mouvements plus vifs comparé au précédent homme, son attention envers moi était faible. Quand j’ai donné un coup de pied à la main tenant l’épée, l’épée de l’homme est tombée et a volé en arrière.

Alors que l’homme chassait l’épée avec ses yeux par reflexe, il s’était retourné, alors je lui ai fait une prise au cou en entourant mon bras autour de son cou.

« J’ai une question. Pourquoi est-ce que vous me ciblez ? »

« La ferme… relâche… guh !! »

« Si vous ne répondez pas, je vais mettre plus de force, vous savez ? Alors répondez si vous ne voulez pas souffrir. »

« Goho— Le propriétaire de l’auberge… vous a comme cible. Pour une seule pièce de cuivre… »

« C’est quoi le nom de l’auberge ? »

« …Uguhh ! Haa… la 【Route de la Gloire】… »

« Merci beaucoup. »

Il a facilement craché le morceau, mais pour une seule pièce de cuivre, ça serait come une petite promesse verbale pour ce niveau. Est-ce qu’ils ont au moins été dits de cibler Reus et moi pendant les matchs de Qualifications ?

Et la 【Route de la Gloire】 qui était sortie de sa bouche était le nom de l’auberge où les clients du 【Pavillon Cap du Vent】 étaient invités de loger. Il n’y avait aucun doute que c’était du harcèlement, mais vu qu’il n’y avait pas de claire preuve, il prendrait ça juste pour une excuse.

Mais ça suffisait pour moi de confirmer. On va les faire payer la dette plus tard.

C’était décidé, alors ce type n’était plus nécessaire.

Quand l’homme était relâché de la prise, il a essayé de se retourner avec un sourire idiot.

« Heh ! Tu es stupide pour m’avoir lâché… »

« Parce que c’est déjà fini. »

Désolé pour ça, c’était moi qui avais un sourire plus profond.

J’ai frappé son ventre en même temps qu’il s’était retourné. Et ensuite, j’ai attrapé le bras de l’homme qui agonisait, je l’ai balancé par l’épaule et je l’ai lancé hors du ring.

Quand l’homme a volé de l’endroit alors il volait en l’air dans une ligne courbée, j’ai remarqué un autre participant qui approchait par derrière.

« Je t’ai eu… Eh ?! »

J’ai évité l’épée balancée vers le bas alors que je me retournais. J’ai attrapé le col du participant surpris et je l’ai balancé hors du ring.

Cet homme est probablement tombé sur un autre homme tombé juste avant parce que je pouvais entendre un grognement sortir, mais ce n’était pas mes affaires.

Quand j’ai regardé autour vers les autres, comme les attaques des deux côtés avaient cessé, il y avait près de la moitié des participants qui avait survécu.

Mais j’ai à peine bougé de ma position initiale, alors je me suis juste occupé de ceux qui s’était approché, tandis que je tirais par moment des sorts élémentaires.

Même si je pouvais me battre avec toute ma force comme Reus et finir rapidement, j’ai un peu réfléchi, alors j’allais humblement finir le match de qualification.

Et ensuite, j’ai continué à m’occuper des adversaires qui approchaient. Quand j’ai lancé la septième personne hors du ring… il ne restait plus que trois personnes sur le ring, y compris moi.

Les deux restants étaient deux hommes gigantesques, qui balançaient des grandes épées, et un homme mince avec une armure et un masque en fer qui couvrait tout son visage. Même si son visage n’était pas visible, on pouvait juger que c’était un jeune homme d’après sa carrure et mouvements.

Les deux se battaient en m’ignorant. La bataille a continué avec un homme gigantesque balançant son épée, alors qu’il se faisait esquivé par l’épée de l’homme au masque de fer.

Alors que j’observais rapidement leurs attaques et défenses, j’étais intéressé par le jeu de jambes et maniement d’épée de l’homme masqué.

Pour être honnête, ce jeune homme était plus faible que Reus. Mais avec une épée aussi affûtée que celle que maniait le jeune homme, je me suis dit qu’il était possible de combler la différence de force avec des techniques.

Ça n’a pas d’importance qui gagne, parce que je quand même finir dans la Finale, mais… c’est dommage s’il disparaissait ici.

« …Merde ?! »

« C’est parce que tu bouges beaucoup ! »

Mais que ça soit de la malchance ou pas, le jeune a titubé avec l’épée balancée par l’autre parti et il perdit son équilibre. Il était impossible de rater cette chance, le gigantesque homme brandit son arme avec un seul coup pour finir.

Alors qu’il perdait son équilibre, le jeune homme maniait son épée sans renoncer, mais il pourrait perdre avec cette posture désavantageuse.

C’était ça l’histoire… si ça arrivait.

« C’est ma vic—… Guh !! »

« …Ca y est ! »

Pour une certaine raison, le gigantesque homme a perdu son équilibre et la grande épée qui avait balancé vers le bas a juste atterri sur l’épaule du jeune homme.

En revanche, l’épée du jeune homme a eu l’adversaire. Le gigantesque homme a été frappé sur le côté du visage avec l’épée. Il a perdu connaissance et s’était effondré.

『Les participants Sirius et Kon vont continuer… vers les matchs principaux !』

En même temps que l’acclamation de l’audience, le gong de la fin de match et l’annonce pouvait être entendu.

Comparé à Reus, l’acclamation était moins intense, mais on dirait que j’ai pu exciter l’audience un petit peu.

Quand je balançais ma main vers l’audience et mes compagnons, tandis que les participants effondrés étaient aidés par l’équipe de médical, le jeune homme, qui allait participer dans les matchs principaux, m’a approché.

Même si c’était suspicieux que le jeune homme n’élève pas le masque de fer, même quand la bataille était terminée, il s’est incliné gracieusement devant moi.

« Tout d’abord, félicitation sur votre premier apparition dans les combats principaux. Et merci beaucoup. »

« Félicitations à vous aussi. Cela dit, pourquoi est-ce que vous vous inclinez ? »

« J’aurais été vaincu si vous ne m’avait pas aidé dans le combat avant. »

Est-ce qu’il l’a remarqué ?

À ce moment… j’avais discrètement tiré de très petits 【Impact】 au poignet du grand homme.

Il n’y avait presque pas flux de mana. J’ai pensé que ça passerait inaperçu, sauf si c’était devant lui, mais… on dirait qu’il était plus vif que prévu.

« Pourquoi moi ? »

« Il y avait une étrange trace sur le poignet de l’homme que je combattais. En termes de possibilités, je crois qu’il n’y avait personne d’autre que vous. »

« …Est-ce que c’était inutile. »

« C’est le contraire. Comme les frais de voyages étaient intenses, j’ai été sauvé. De plus, je peux me battre contre des adversaires plus forts. »

Le Festival des Combats pouvait seulement traiter les blessures si on perdait dans les matchs de qualifications, mais si on pouvait participer dans les matchs principaux, on recevrait des récompenses.

Avant d’arriver au match principal, une pièce d’or serait donnée, et après ça, ça augmenterait à chaque fois que tu gagnais. Si tu remportais la victoire finale, tu obtiendrais une pièce d’or blanche qui valait vingt pièces d’or.

Néanmoins, pour cacher son visage sous un masque de fer et posséder ce magnifique épéisme n’était pas une mauvaise chose. Ce jeune homme semblait avoir ses raisons, mais… est-ce que c’était impoli de demander quand je l’ai rencontré la première fois ?

« Vous n’avez pas à vous en faire, parce que c’était sur un coup de tête. Eh bien, bonne chance pour les matchs principaux de demain. »

« Oui. Dans ce cas. »

Le jeune quitta le ring après avoir incliné sa tête, c’était magnifique peu importe le nombre de fois que je l’ai vu.

J’étais curieux, mais retournons, vu que mes amis attendent.

 

Après ça, je suis retourné à la salle d’attente et quand nous avons reçu un badge, qui était le symbole pour les Matchs Principaux du Festival des Combats, la réunion été dissoute.

Seize participants sélectionnés des matchs de qualifications se rencontraient demain matin. Ça serait à ce moment que les combats principaux commenceraient.

D’ailleurs, la combinaison des matchs principaux du Festival des Combats allait être décidée le jour même. On dirait qu’il y avait un cas où quelqu’un a fait une attaque surprise sur leur adversaire.

 

Quand j’ai quitté l’arène avec Reus, tout en attirant les regards de soutien de jalousie de participants, qui avaient perdu dans les matchs de qualifications, les filles, qui attendaient notre retour, nous ont approchées.

« Félicitations, Sirius-sama. Toi aussi, Reus. »

« C’est évident, Nee-chan. Si c’est Aniki et moi, ça va être une victoire facile. »

« Ouais. J’ai confiance en ça quand j’ai vu les matchs de Sirius-san et Reus. »

« Faites de votre mieux avec ça demain. En tant que disciple de Sirius-sama, je ne tolérerai pas que tu te bats pauvrement. »

« Je m’en occupe ! »

Guidé par Reus, qui avait montré son inspiration sur tout son visage, Fia a embrassé mon bras.

« Tu vois, Sirius. Pourquoi est-ce que tu ne te battais pas sans utiliser d’armes ou de magie ? »

« C’est parce qu’il n’y avait aucun adversaire fort dans mon groupe. J’ai essayé de me battre avec un peu de  restriction. »

« C’est pour ça que tu as utilisé des arts martiaux ? »

« Mais Sirius-sama, ce n’était pas un peu trop rigoureux ? Les adversaires étaient remplis d’ennemis, alors je crois que vous devez utiliser de la magie le plus que possible en pensant à la sécurité. »

« C’est vrai. Même si Aniki a décidé ça, n’était-il pas très mature aujourd’hui ? »

Peut-être qu’il comparait le moment que j’ai combattu le Principal à Elysium.

À l’époque, je voulais me battre à pleine puissance quand je combattais contre le Principal. Mais pour les disciples aujourd’hui, j’avais l’air simple.

« J’essayais de me battre humblement. J’ai pensé qu’il n’y avait personne fort, et je voulais continuer vers les matchs principaux. »

« Vu que vous visez la victoire, ça ne serait pas mieux de se vanter ? »

« C’est une question de pari. »

Ça n’a pas été fait parce qu’il y avait trop de gens dans les matchs de qualification, mais dans les matchs principaux, il y aurait un vrai système de jeu d’argent.

En pensant qu’un adversaire était fort, il n’y avait pas besoin d’expliquer quel côté était plus rentable  à parier quand tu combats un participant faible.

Les disciples, qui avaient entendu ce fait, avait des visages compliqués…

« Nous avons encore beaucoup de marge, mais je crois que continuer ce voyage dans ces conditions va faire souffrir nos fonds. J’ai bien peur que les occasions pour faire des gâteaux vont baisser… »

« « « Nous allons tout parier sur Sirius-sama ! » » »

Même si j’ai l’impression d’avoir fait la même chose dans le passé, mes disciples semblaient convaincus.

Je n’étais pas aussi radin, mais j’étais la personne qui gérait les portefeuilles de tout le monde. Je n’étais pas un saint, et nos économies de base venaient tu travail d’aventurier.

Qu’est-ce que Fia penserait de moi si je faisais une chose si futile ?

« Bien sûr, je vais aussi parier sur Sirius. Ça sera une célébration si tu gagnes. »

Même si ça ne faisait que quelques jours, elle s’adaptait vraiment rapidement.

Elle était vraiment une femme sur qui compter.

 

Tard la nuit… j’étais déguisé et je marchais dans la ville.

Je marchais avec ma présence cachée afin d’éviter de me faire repérer par les prostitués qui invitaient des clients et par ceux qui travaillaient la nuit. Je visais pour un certain endroit.

L’auberge de la 【Route de Gloire】.

Je suis silencieusement arrivé à la destination. Je suis allé à l’arrière de l’auberge et je suis entré. Et ensuite, j’ai quitté l’auberge après avoir terminé mon travail.

« …Si ça finissait juste avec un avertissement. Je serais obligé de montrer ma main. »

Ai-je murmuré. Je devais finir mon travail sans me faire remarquer par qui que ce soit et ensuite, je suis retrouvé à l’auberge.

 

Le lendemain, nous nous sommes dirigés vers l’arène après avoir fini le petit déjeuner. Et ensuite, nous avons vu une scène où les gardes de la ville courraient vers une auberge.

« …Il s’est passé quelque chose ? »

« Ouais, Nee-chan. Regarde. C’est quelqu’un qui se fait attraper. »

« Oui. D’après sa tenue, je me demande si c’est le propriétaire de l’auberge ? »

« C’est peut-être le cas… ? J’ai entendu de Cécile-san il n’y a pas longtemps que des preuves de fraude et de détournement de fonds ont été livrées au seigneur de la ville. »

« Oh… il a fait des mauvaises chose alors ? Ce type mérite ça, Aniki. »

« Je crois. C’est parce qu’il faisait quelque chose d’impropre pour son importance. »

Ce jour-ci, une auberge dans Garaff a coulé.

Nous nous sommes dirigés vers l’arène, malgré un tel problème futile.

 


Les aventures d’Hokuto

Aujourd’hui était le jour où son maître participerait dans le Festival des Combats.

Alors que son Maître est allé pour le match, Hokuto essayait de protéger ses compagnons en secret.

« Eh bien, allons-y ? Vous avez les tickets, n’est-ce pas ? »

« Bien sûr, je les ai obtenu de Sirius-sama. »

« Ah bon ? Mais c’est des places un peu coûteuses. »

Vu que son maître et le junior, Reus-kun, sont allés tôt à l’arène, Hokuto-kun et les femmes de son maître se sont dirigés là-bas un peu plus tard.

Même si elle était devenue leur compagnon en si peu de temps, Hokuto-kun était impressionné par Fia-san, qui avait obtenu la position d’Onee-chan.

« Ce n’est pas un peu cher, c’est cher. On dirait qu’il n’y a pas de problème vu qu’Hokuto-kun peut entrer dans cet emplacement. »

« C’est vrai. Fufu, c’est formidable, Hokuto. »

« Woof ! »

Actuellement, Fia portait une capuche, mais comme prévu, on dirait que des gens regardaient en secret, sûrement parce qu’ils avaient remarqué qu’elle était une elfe.

Il y en avait certains avec des regards avides, mais ils ont renoncé quand Hokuto-kun restait à ses côtés.

« Merci. Tu es le meilleur garde de corps. »

« Woof ! »

Alors qu’il se faisait caresser par Fia-san, Hokuto-kun et les autres sont arrivés au stadium.

Même si l’entrée était bondée, comme ils pouvaient utiliser le couloir exclusif aux nobles, ils ont pu entrer sans problème.

« Ça semble un peu luxueux. »

« Est-ce qu’on peut souvent avoir ça ? Je me demande combien ça a coûté ? »

« C’est parce que c’est Sirius-sama. »

« Woof ! »

Hokuto-kun était d’accord avec ce qu’Emilia a dit.

Au fait, Hokuto-kun était avec lui quand il a acheté les tickets, alors il connaissait le prix exact, mais… il n’a rien dit parce que les filles seraient surprises.

Hokuto-kun pouvait lire entre les lignes…

Il était écrit sur le ticket qu’il y avait des places spacieuses dans l’audience, Hokuto-kun s’était allongé dans cette position pour ne pas déranger.

Alors que les matchs de qualification progressaient, pendant qu’il attendait le tour de son maître… Hokuto-kun a senti les signes de gens qui approchaient.

Leur nombre… deux. Il y avait aussi la possibilité d’autres gens, mais il n’a pas pensé qu’ils étaient des gens d’après leurs pas silencieux.

Les places pour les roturiers se trouvaient un étage plus haut et il y avait des angles morts en fonction de la position. De plus, la sécurité manquait aussi, vu que ce n’était pas les places pour nobles.

Quand Hokuto-kun a fait semblant de regarder vers le côté et a tourné ses yeux vers le chemin derrière… il a clairement repéré un duo suspicieux.

C’était probablement pour les réprimer en sautant dans le couloir, mais il y avait aussi la possibilité que son maître ait des ennuis si sa bête-serviteur attaquait par lui-même, et il ne voulait pas détruire l’ambiance de cette bataille amusante.

Pour cette raison… Hokuto-kun n’a rien fait, mais il s’est tourné vers le ring pendant qu’il était allongé.

À ce moment, le junior d’Hokuto-kun, Reus-kun, se déchainait sur le ring.

L’audience bouillonnait quand ils ont vu les participants voler et se heurtant entre eux. Ainsi, toute l’arène était devenue bruyant.

Utilisant cet instant, le duo suspicieux les a tout de suite approchées. Ils étaient vraiment talentueux, mais Emilia-chan et Fia-san ont remarqué l’arrivée du duo et elles ont mis leurs mains sur leurs couteaux.

Et ensuite, le duo suspicieux sorti leurs couteaux et au moment ils ont tendu leurs mains vers les filles…

« « Gohuu ?! » »

Alors qu’il regardait devant, Hokuto-kun relâcha sa queue rapidement, pendant qu’il faisait semblant de la balancer sans remarquer.

La queue d’Hokuto-kun était soyeuse, douce et flexible, mais une fois qu’il la balançait comme une arme, ça pourrait être une arme puissance facilement capable de casser des rondins.

Bien entendu, les adversaires étaient bien préparés, mais ils ne pouvaient pas répondre à la vitesse qui dépassait leurs attentes. Le duo, qui a reçu un coup direct, a été envoyé voler vers un mur au loin.

Là…

« Qui sont ces gens ? »

« Ils ont des armes, attrapez-les ! »

« Vous vous trompez !! J’ai été frappé par une Bête-serviteur… »

« Silence ! Ramenez-les à l’intérieur ! »

C’était la place d’un invité d’un noble.

Il ne pouvait pas voir l’autre côté du mur, mais les hommes ont été embarqués sans poser de question.

Plus tard, les deux étaient simplement des subordonnés du monde clandestin, et il s’avère qu’ils essayaient arbitrairement d’enlever une elfe pour se faire de l’argent, mais… ça n’avait aucune importance pour Hokuto-kun.

Ça suffisait de pouvoir protéger son maître et ses amis.

« Bon travail, Hokuto. »

« Hokuto-san, merci beaucoup. »

« Eh… Est-ce qu’il s’est passé quelque chose ? »

Wreath était la seule qui n’avait rien remarqué, tandis que Fia-san et Emilia-chan ont juste secoué leurs têtes.

« Ce n’est rien. Wreath, continue juste à regarder le match, d’accord ? »

« Ouais. Ça concerne juste Hokuto qui travaille dur. »

« Woof ! »

« Hmm ? »

Hokuto-kun était aussi du même avis.

Et puis, après le match de Reus était terminé, le maître d’Hokuto-kun est arrivé sur le ring.

« Sirius-samaaa ! »

« F-Fais de ton mieux ! »

« Montre-moi que tu as la classe ! »

Il voulait distinctement le soutenir en hurlant, mais il enduré parce qu’il pourrait effrayer des gens innocents.

Peut-être, s’il y avait des hommes-loup, ils pourraient simultanément s’agenouiller.

Ainsi, son maître a gagné le match et a procédé vers les matchs principaux.

Hokuto-kun était fier de son maître, qui secouait ses mains vers l’audience.


Précédent Sommaire Suivant

Un commentaire pour Le Début du Festival des Combats

  1. Black Wolfer dit :

    Merci pour le chapitre

    Aimé par 1 personne

Laissez une Réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.