Le Sentiment d’être Imbattable

Précédent Sommaire Suivant

『C’est enfin décidé ! Vu que le participant Reus n’est plus en état à se battre, le gagnant est le participant Sirius ! Par coïncidence, le gagnant du Festival des Combats de cette année a été décidé !』

Alors que l’excitation de la couverture en direct annonçait la fin du match et le gagnant, les acclamations ont suffisamment retentit pour secouer l’arène.

Je devrais répondre aux acclamations qui m’ont donné envie de boucher mes oreilles par réflexe, mais j’utilisais 【Scan】 sur Reus, qui était tombé.

Il y avait de nombreuses blessures après avoir été coupé par le couteau. Les os n’étaient pas cassés, mais il y avait des os fêlés par-ci et par-là facile à remarquer, et dire qu’il arrivait à m’attaquer dans cet état.

Eh bien, ce que je voulais dire était…

« …J’ai un peu abusé. Désolé. »

J’aurais dû aller mollo sur Reus, mais il était plus fort que prévu et c’était difficile de le faire avec modération. Mais je dois dire que je suis ravi de la croissance de Reus, et ceci m’a rendu sérieux.

Il y avait plusieurs raisons pour laquelle j’ai combattu impitoyablement au point de relâcher de la soif de sang. La raison principale étant pour la croissance de Reus.

J’ai pensé que Reus était assez bon pour être sérieux sans se soumettre à ma soif de sang, mais il a réussi à passer à travers. Par conséquent, l’os sur mon bras gauche était fracturé. Mon bras faisait un peu mal, mais le disciple qui a offert plus que j’avais prévu m’a fait sourire.

S’il pouvait aller aussi loin cette année, il pourrait certainement me surpasser dans le futur. Eh bien, vu que la spécialité était dans un autre domaine, ça serait différent d’une force purement physique.

Quand je traitais Reus avec 【Activité Régénératrice】, Wreath est venu devant nous, ensemble avec l’équipe médicale du Festival des Combats.

« Sirius-san ! Est-ce que Reus va bien ?! »

« Vu la vitalité de Reus, sa vie n’est pas en danger. Vu que j’ai fini de traiter les points vitaux, je te laisse t’occuper du reste. »

« Entendue. »

« Euhh, nous allons aussi… »

« Il n’y a pas besoin. Je peux le faire toute seule. Pouvoir de l’eau, prêtez-moi votre pouvoir… »

En même temps que Wreath activait le sort de soin, le corps entier de Reus était couvert d’eau qui contenait des propriétés thérapeutiques. Les blessures étaient soignées, et la saleté enlevée.

L’équipe était surprise quand ils ont vu la vitesse de guérison. Pendant ce temps, Jekyll et Beowulf, qui étaient venus avec Wreath, sont venus à côté de moi.

« Tout d’abord, félicitations pour ta victoire. J’ai pensé que tu étais fort, mais c’est bien plus que prévu. »

« Félicitations de ma part aussi. Que j’ai été stupide il y a quelques jours. C’est embarrassant. »

Beowulf avait certainement dit, ‘Bonne chance pour me m’obliger à employer toute ma force’… ou quelque chose du genre. Est-ce que tu as aussi envie de gratter la tête misérable ?

Alors que je répondais et je me faisais féliciter par les deux, Beowulf tourna son attention vers Reus, qui se faisait traiter, avec un point d’interrogation sur son visage.

« J’ai quelques questions. Où est-ce que Sirius-san a obtenu une telle force ? »

« Ohh ! C’est ce que je voulais demander aussi. Je comprends que Reus ait été entrainé par un monstre comme toi, mais comment est-ce que tu es devenu si fort ? Dis-moi si tu connais des astuces ! »

« Je veux aussi savoir ! »

Quand je me suis tourné vers la soudaine voix que j’ai entendu depuis le côté, la femme qui faisait la couverture en direct, tenait deux outils magiques. Elle est venue devant moi avec un grand sourire sur son visage.

Ce n’était pas étrange de dire que c’était une femme anormalement séduisante et bien connue, dont l’âge était en milieu de la vingtaine. Toutefois, on avait déjà compris qu’elle pourrait se comporter bizarrement quand son ‘bouton’ est déclenché.

« Est-ce que vous avez fini avec la couverture en direct ? »

« Je suis venue sur le ring pour la Cérémonie de Remise du prix et je vais poser quelques questions simples. Mais je n’arrive vraiment pas à endurer quand je vous vois de si près ! À première vue, vous avez un corps mince, mais à croire qu’une énorme force réside dedans… ça me fait perdre la tête ! Si ça vous dit, est-ce que vous pouvez me prendre dans vos puissants bras ? »

« C-C’est hors de question ! »

L’animatrice approcha avec une respiration forte et des yeux féroces et brillants, mais Wreath a sauta depuis le côté et m’a embrassé par le bras gauche.

« Wreath… ça fait mal, alors relâche-moi un peu. »

« Ahh !! J-Je suis désolée. »

Je pouvais endurer la douleur et cette étreinte de jalousie ne me dérangeait pas, mais je n’aurais jamais imaginé qu’elle arrête le traitement de Reus.

Pourtant, le traitement semblait être presque terminé, alors ça ne poserait aucun problème s’il se reposait un peu après ça. Maintenant, l’équipe le posait sur un brancard.

« Ah, vous êtes l’amoureuse mentionnée pendant la présentation ? Toutefois, Amoureuse-san, il est dit que les grands hommes ont de grands cœurs pour le plaisir sensuel, alors je crois qu’une ou deux femmes ne devrait pas poser problème. Comme pour les nobles et leurs descendants, c’est normal d’avoir deux à trois partenaires de mariage. »

« Je suis désolé, mais j’ai déjà trois partenaires, y compris elle, alors je refuse de vous étreindre. »

« …Quoi ?! Vous en avez déjà trois ?! Pas étonnant du gagnant ! »

J’ai pensé qu’être le Champion du Festival des Combats et le nombre de femmes n’était pas lié. Pendant ce temps, Wreath semblait se concentrer à lancer un sort de soin sur mon bras, mais on dirait qu’elle n’avait pas entendu notre conversation.

Quand j’ai  regardé les alentours, Jekyll sifflait joyeusement, et Beowulf soupirait avec un regard clairement découragé.

« D’ailleurs, et la Cérémonie de Remise du Prix ? Je crois que l’audience attend. »

« V-Vous avez raison ! Je vais poser quelques questions quand la Cérémonie de Remise du Prix sera termina, alors veuillez répondre aux mieux de vos capacités. Vous pouvez utiliser ceci. »

L’outil magique qui m’était remis était gravé avec la formation magique d’【Echo】 qui pouvait faire retentir la voix à travers les environs. Quand du mana était injecté dedans, ça devenait un substitut pour un microphone et hautparleur.

Il y avait un membre du personnel à côté qui était venu injecter du mana dedans pour activer l’outil magique, mais je l’ai refusé, vu que mon mana était suffisant.

« Je suis désolée, mais est-ce que c’est bon pour les autres, à part pour les gagnant, est-ce que vous pouvez sortir du ring ? »

« Ahh, oui. Eh bien, je vais veiller sur Reus. Tu peux recevoir la récompense sans inquiétude. »

« Merci. »

« Ne t’en fais pas, vu que je suis satisfait après avoir combattu ce garçon. Hé, Beowulf, combien de temps est-ce que tu vas rester comme ça ? Tu es aussi venu ici. »

« Ahh… D’accord. »

Vu qu’il y ait une possibilité que ceux qui ont pari sur Reus, qui dormait, l’attaquent pour se venger, c’était d’un grand aide d’avoir quelqu’un pour veiller sur lui.

Les deux sont descendus du ring alors qu’ils suivaient Reus, qui était porté sur un brancard, mais Wreath n’a pas essayé un seconde de quitter mon bras.

« Je te laisse Reus. Le traitement n’est pas terminé là-bas, d’accord ? »

« Mais je dois soigner ton bras. »

« Ce n’est pas si grave. Je vais me soigner pendant l’entretien. »

« …D’accord. Mais fais attention à cette personne. »

La douleur était beaucoup réduite, mais vu que la fissure sur l’os ne pouvait pas être soignée immédiatement, même avec la magie de soin de Wreath, j’aimerais qu’elle se concentre sur Reus pour le moment.

Se séparant avec réticence de moi, Wreath quitte le ring, alors qu’il regardait vers moi à plusieurs reprises. J’ai essayé de dépêcher l’animatrice pour recevoir la récompense, mais…

« Avec les muscles sur participant Jekyll et le corps mince de Beowulf… je n’arrive pas à endurer ! »

« Hé, allô. »

« Ah ?! D-Désolée. Eh bien, est-ce qu’on peut commencer l’évènement final ? »

On dirait que sa conscience était partie loin, mais elle a repris ses esprits et elle a ensuite activé l’outil magique. Alors j’ai aussi fait comme elle en activant l’outil magique.

『Mesdames et messieurs. Merci d’avoir patienté. Maintenant commençons avec la Cérémonie de remise du prix du Festival des Combats.』

J’ai remarqué que l’arène entière était plutôt excitée alors qu’ils écoutaient la Cérémonie du Remise du Prix, mais j’ai senti des regards ardents dirigés vers moi venant de l’audience, surtout depuis les femmes.

C’était la seule ville qui organisait le Festival des Combats, et peut-être qu’il y avait beaucoup de gens étranges qui était attirés par ça.

『Le gagnant pour cette année a été décidé et c’est le participant Sirius, un aventurier ! Et la récompense monétaire pour le participant Sirius est d’une pièce d’or blanche !』

Les pièces d’or blanches étaient des pièces rares faites de mithril. Une de ces pièces valait vint pièces d’or… et ça valait presque deux millions de yen1, si je convertissais dans la valeur de ma précédente vie.

Les roturiers s’en servaient rarement. On dirait que c’était principalement utilisé par les nobles et les membres de la famille royale. J’ai entendu dire que je pouvais recevoir la récompense en pièces d’or, mais j’ai décidé de l’obtenir en tant que pièce d’or blanche.

『Cette année était identique à l’année où Tsuyoshi-ken a participé. Maintenant, je vais poser quelques questions au gagnant, le participant Sirius !』

Et puis, j’ai répondu, vu que j’ai été demandé des questions simples, qui étaient pareilles que celles posées par Jekyll et Beowulf avant.

『Même si j’entends ça de chaque gagnant chaque année, comment est-ce que le participant Sirius est devenu fort ? Bien entendu, vous, n’êtes obligé de répondre, si c’est impossible.』

『C’est n’est pas simplement une question d’entrainer le corps. Vous devez récupérer en vous reposant et ceci va accroitre votre croissance. Du coup, un entrainement modéré qui ne détruit pas votre corps et assez de repos. C’est mes bases.』

『Je vois. Tsuyoshi-ken n’a parlé de rien d’autre que des épées, mais vous nous avez parlé d’une histoire de l’entrainement.』

『À part ça, je penserais toujours à être en parfait état et me préparer pour une bataille. Et vu que je m’étais proprement reposé dans une auberge appelée le ‘Pavillon Cap du Vent’ que j’ai trouvé dans cette ville, j’ai pu démontrer toutes mes capacités dans le match.』

Déjà, il n’y avait plus personne pour menacer le ‘Pavillon Cap du Vent’ ; mais j’ai essayé de faire de la pub au point de faire disparaître la rumeur qui s’était répandue. Si l’auberge où je restais était connue, elle pouvait petit à petit regagner sa popularité.

De plus, vu qu’ils ont entendu une méthode tangible d’entrainement, on dirait que la plupart de l’audience était perplexe quand j’ai expliqué quelques histoires qui s’étaient déroulées dans l’école d’Elysium dans le passé. Il y avait certaines personnes qui ont murmuré que c’était déraisonnable, mais les étudiants à l’école, qui avaient participé dans l’entrainement, ont pu obtenir des bons résultats ; alors ce n’était pas impossible, vu que Reus et moi étions la preuve vivante.

『Je comprends comment le participant Sirius est devenu fort. Dernièrement, est-ce qu’il y a quelque chose que vous souhaitez dire ?』

『Eh bien, je vais juste dire une seule chose. Je suis actuellement en train de voyager autour du monde, alors je ne vais servir personne. Pour cette raison, laisse-moi vous dire ceci à l’avance, que je vais refuser votre invitation.』

Comme il y avait quelques sièges pour les nobles, il y avait un grand nombre de nobles qui venaient regarder le match, alors il y avait de forte chance qu’une invitation vienne après le match.

Dans Elysium, la sœur de Wreath, Princesse Liefel, a pris des précautions ; mais ça serait difficile de réussir avec ça ici, vu que c’était un autre continent. Du coup, c’était mieux de le dire clairement dans cet endroit.

『Au cas où des mesures directes étaient misent sur mes compagnons et amantes… je n’hésiterai pas à vous écraser. Je vous demande de garder ça en tête.』

Comme assurance, j’ai bien donné un avertissement alors que je relâchais de la soif de sang vers l’audience. Même si ça serait plus rapide si j’avais déclaré que j’avais été approché par la future reine d’Elysium, il y avait une possibilité que mon action cause quelques inconvénients, alors j’avais l’intention de garder ma bouche fermée sur le sujet, sauf quand ça serait nécessaire.

Cependant, vu que je partirais aussi de la ville dans quelques jours, ça ne serait pas nécessaire de s’inquiéter de ça. Eh bien, s’ils cherchaient la bagarre même avec ça, je l’accepterais comme le prix d’être populaire. Et faisons un exemple d’eux, s’ils se montraient.

『Haah… pour sentir la soif de sang du participant Sirius de si près… Je ne peux plus me retenir ! Euhh, j’ai entendu dire que vous avez déjà des amantes, mais moi en tant qu’amante…』

『Je refuse.』

『Quoi ?!』

Je pouvais rester calme parce que je préférais choisir mes femmes, mais j’allais sûrement refuser parce que je sentais que sa personnalité ne me convenait pas. Elle était déprimée à cause de moi, mais elle a tout de suite regagné ses esprits avec un sourire.

Comment dire… c’est une professionnelle. Elle avait plusieurs personnalités particulières, mais je voulais lui féliciter sur la rapidité de son ‘bouton’.

『Même si j’ai rapidement pris un râteau, avec ça, c’est le fin du Festival des combats de cette année. Mesdames et messieurs, à l’année prochaine !』

Finalement, le Festival des Combats a fini avec un applaudissement de l’audience.

 

« Félicitations, Sirius-sama ! »

Avec le Festival des Combats terminé et presque toute l’audience retournée à leurs maisons, je suis allé aux places où mes compagnons regardaient.

Emilia courait avec sa queue qui balançait quand elle a vu ma figure, elle a regardé en haut vers moi avec des yeux qui brillaient et ses deux mains se trouvaient contre sa poitrine.

« Si c’était Sirius-sama, j’ai cru que vous serez le Champion. Pas étonnant de notre maitre. »

« Merci. Mais on dirait que j’ai un peu trop fait avec Reus. Je suis désolé, Emilia. »

« Non, Sirius-sama. Vous n’avez pas à vous en faire pour ça. J’étais un peu perdu au départ, mais je suis ravi d’avoir vu la croissance de Reus, et cet enfant est probablement satisfait, lui-aussi. »

« Vraiment ? Je suis vraiment heureux d’avoir des disciples qui comprennent comme toi et Reus. »

Quand j’ai caressé la tête d’Emilia, qui était vraiment contente, elle a écarquillé ses yeux et balançait sa queue autant qu’elle puisse le faire pour exprimer sa joie.

« D’ailleurs, désolé d’avoir demandé beaucoup de choses. Est-ce que c’était dur de faire un aller-retour dans la foule de la ville à cause du festival ? »

« Vu que c’est un ordre de Sirius-sama, ça ne pose aucun problème du tout. Au fait, je veux recevoir plus d’ordres. »

« Je te ferais savoir alors. »

À vrai dire, je suis déjà venu ici avant, avec Reus, avant le match, et j’ai demandé à Emilia de faire quelques trucs.

Pour ce qui est de cette affaire, je lui ai demandé de retourner au ‘Pavillon Cap du Vent’ et de dire aux gens de l’auberge de se préparer pour la célébration. À ce moment, Reus et moi allons vraiment gagner le championnat et la deuxième place.

Vu que je les ai donné les fonds, ils seraient occupés à acheter des choses pour ce moment.

« Woof… »

« Fufu, pas étonnant, non ? Félicitations sur la victoire. »

Quand Emilia s’est déplacée vers mon arrière depuis sa position originelle, Hokuto a ensuite gratté son nez contre ma joue, et Fia est venue devant moi avec un sourire.

« Merci. Je suis ravi qu’il n’y ait aucun problème ici. »

« Au lieu de nous, est-ce que Reus va bien ? En gros, ça ne serait pas drôle s’il mourrait de ça. »

« Ouais… J’ai peut-être un peu trop fait, mais il va s’en sortir, vu que Wreath s’occupe de lui. Il va bientôt se réveiller. »

J’ai vu l’état de Reus avant de venir ici et sa respiration était stable, alors j’ai souri afin d’apaiser fia, et il ne devrait pas avoir de problème.

« Eh bien, vous allez retourner à l’auberge dès que Reus se réveille, n’est-ce pas ? Vu que la célébration est aujourd’hui, je veux aussi cuisiner quelque chose comme cadeau pour vous et Reus. »

« Ouais, je veux aussi cuisiner quelque chose pour me calmer, mais avant ça… »

Il y restait des choses que je n’avais pas encore terminées.

J’ai invoqué 【Search】 alors que j’observais le ring se faire nettoyer, et j’ai confirmé que la cible nous approchait.

Vu qu’Hokuto, qui se frottait contre moi, est devenu vigilant vers le passage à ce même moment, j’ai caressé sa tête pour le calmer. Hokuto ne connaissait pas l’autre personne et il pouvait facilement les battre. Toutefois, on dirait qu’il était personnellement mécontent de l’attitude dirigée vers moi, son maître.

« Hé, guide-moi. »

Jekyll était la personne qui était apparu avec la voix venant du passage, mais il était juste le guide.

Il y avait quelqu’un d’autre à part Jekyll…

« …Sieg. »

C’était Sieg, qui m’avait obligé de participer dans le Festival des Combats.

Fia avait l’air perplexe par l’apparence de Sieg, mais peut-être parce qu’elle s’était tout de suite rappelée, elle a embrassé mon bras et croisa ses bras. On dirait qu’elle avait oublié l’existence de Sieg jusqu’à ce qu’elle le voit, alors j’ai pensé qu’il était un peu pitoyable.

Il était derrière Jekyll juste avant d’arriver ici, mais après avoir confirmé notre présence, il est allé devant et fit un regard boudeur.

« Emilia… »

« Oui. Je vais retourner à l’auberge. Je vais préparer un festin avec Cécile-san, et nous allons attendre votre retour. »

« Woof ! »

Emilia et Hokuto, qui avaient compris la situation, sont silencieusement parti en utilisant le passage que Sieg avait emprunté. Ils étaient mes fidèles et loyaux sujets qui comprenaient, sans la nécessité de dire quoi que ce soit.

Eh bien, est-ce que ça va être la suite d’il y a quelques jours ?

« …Tout d’abord, j’aimerais vous féliciter en tant que membre du l’audience. »

« Oui, merci. Et est-ce que vous vous rappelez de votre promesse ? »

Si je gagnais contre Jekyll et Beowulf, qui étaient les gardes de Sieg, il avait promis de ne plus poursuivre Fia. Même si je n’ai pas combattu Jekyll, il ne semblait avoir aucune plainte, vu que j’ai obtenu la dernière victoire.

Il m’a regardé furieuse et avec regret, mais cette fois-ci, j’avais l’intention de faire ça sans me retenir parce que Fia était troublée.

« Je me rappelle. Si vous pouvez montrer votre force à ce point, je ne peux pas dire que vous ne pouvez pas protéger Shemifia-san. J’aurais honte si je continuais à la poursuivre. »

J’ai pensé que… qu’il n’abandonnerait pas, mais il était plus docile que prévu.

Se sentant un peu déçue, Fia me murmura en secret.

« Je me demande ce qui s’était passé ? Alors qu’il était si agressif, tu ne crois pas que ce changement est un peu trop ? »

L’autre personne, qui prêcher passionnément son amour et avait déclaré qu’elle était sa moitié, était devenue comme ça.

Fia était perplexe, mais je me suis rappelle de ce genre de changement avant… une personne de ma vie antérieure.

« J’aime Shemifia-san ! Mais quand je pense qu’un homme aussi fort que vous a visé pour elle, j’ai pensé qu’il était impossible. Je pensé que… que je ne pouvais pas perdre contre vous. »

« Est-ce que vous renoncez à elle ? »

« Il n’y a aucune mérite à protéger Shemifia-san quand elle a un tel homme. C’est pourquoi, j’aimerais souhaiter à Shemifia-san une vie heureuse. Je vous la confie. »

« À vrai dire, je ne vous appartenais jamais, vous savez… ? »

À vrai dire, Fia avait raison, mais vu que Sieg était lui-même borné, il valait mieux le laisser tranquille. Après tout, il a perdu contre moi et a renoncé à Fia.

Je ne crois pas avoir trop fait. Je ne voulais pas la laisser avec un type qui se soumettait à ma soif de sang.

« Alors n’approchez plus Fia, d’accord ? »

« Ne me prenez pas à la légère ! Je ne vais pas imiter ceux qui changent honteusement leurs promesses. Shemifia-san… soyez heureuse. »

« Bien sûr. Parce que Sirius est l’homme de mon destin.

Sieg, qui avait un grand sourire sur son visage, se tourna et s’en alla.

Même si le dos de Sieg dégageait un air d’un amour non partagé et de tristesse, Jekyll, qui observait silencieusement, fit signe de la main.

« Je ne vais pas dire grand-chose, mais je crois que cet employeur a reconnu qu’il était sans espoir. Alors ne vous inquiétez pas pour ça. »

« Je comprends ça, mais je crois que c’est bien triste vu qu’il m’a aimé. »

« Vous êtes bien gentille. Eh bien, laissez-moi m’en occuper maintenant. Parce qu’il y a un moyen efficace pour gérer ce genre d’homme. »

« Les choses que j’ai dit sur Reus, j’avais un peu tort. »

« Nous ne pouvons pas recevoir notre paie sir l’employeur est incapable de prendre en main. Vous n’avez pas à vois inquiéter de ça. »

Jekyll avait un sourire rafraichissant qui ne me mettait de pas mauvaise humeur. Qu’il ait beaucoup d’expérience dans la vie ou pas, il était vachement mature.

« J’aimerais aussi exprimer ma gratitude, merci. »

« Hahaha ! Ce n’est rien vu que je me fais remercier par une beauté. Eh bien, vous deux, amusez-vous bien. »

Alors que nous disons au revoir à Jekyll, Fia lâcha un grand soupir alors qu’elle étirait son corps pour dégager la tension.

Avec ça, il n’y avait plus personne pour se mêler de Fia, mais… il y avait quelque chose que je voulais lui demander.

« Hah… c’est terminé avec ça. »

« Non, pas encore. Fia, je veux de demander une fois de plus. »

Après avoir séparé nos bras liés, j’ai posé mes mains sur ses épaules et je lui ai regardé dans les yeux.

« Qu’est-ce qu’il y a ? Ahh, tu peux le faire quand tu veux, il n’y a pas de problème. »

« Ça serait bien dans un endroit approprié. D’ailleurs, Fia aurait dû sentir ma soif de sang dans le match contre Reus. Tu n’as pas pensé que c’était effrayant ? »

Emilia et les autres connaissaient déjà ma vraie nature, vu qu’ils ont trainé avec moi depuis qu’ils étaient des enfants. Ils continuaient à me suivre même en étant au courant de ma soif de sang, mais… Fia n’était pas nécessairement comme ça.

Même si on s’adorait, il y avait une autre possibilité. Je n’ai pas relâché ma soif de sang la première fois qu’on s’était rencontré. Cependant, si Fia allait devenir notre compagnon à partir de maintenant, j’aimerais connaitre son impression après avoir senti ma soif de sang.

Même si elle m’aimait, je ne voulais pas qu’elle soit effrayée à chaque fois qu’employais toute ma force.

Fia réfléchissait avec ses yeux fermés suite à ma question sérieuse, mais elle a immédiatement ouvert ses yeux et leva sa main…

« Eii ! »

Elle frappa mon front avec sa paume.

Même si ça n’a pas fait très mal, j’ai frotté mon front vu que ça a fait un bon bruit, et Fia approcha son visage souriant plus près de moi.

« Évidemment. Voici ma réponse. »

Et puis… les lèvres de Fia touchèrent les miennes.

Le baisé a continué pendant un moment. Ensuite, Fia s’est lentement séparée de moi. Elle toucha mon visage avec ses mains alors qu’elle rigolait avec satisfaction.

« Pour être honnête, j’ai pensé que la soif de sang relâché par Sirius était effrayant. C’est sans aucun doute au-delà de mes moyens et pour que tu possèdes une telle force… Toutefois, je sais que tu es une personne qui ne va pas se noyer avec ce pouvoir et tu comprends comment l’utiliser. C’était nécessaire pour Reus… n’est-ce pas ? »

« Ouais. C’est comme tu dis, la soif de sang d’aujourd’hui était pour voir le sérieux de Reus, et je voulais que tu aies un aperçu de moi. »

« Au fait, tu aurais pu éviter avec facilité ce coup de la paume à l’instant, mais tu n’as même pas essayé de l’éviter, non ? Autrement dit, c’est la preuve que tu me fais confiance. »

« Bien sûr. C’est une question de savoir si tu peux pardonner ton amoureux ou pas. »

« Le lien entre toi et moi est encore prématuré, amis je comprends vraiment ta gentillesse quand je vois Emilia et Reus. C’est pourquoi je n’ai plus peur de toi, et c’est ça ma réponse. »

Fia approcha son visage une fois de plus et m’embrassa.

Mon dieu… elle était quelqu’un de passionnée et de grand cœur.

« J’ai aussi réfléchi à ça plusieurs fois, mais il y a pas mal de points chez moi qui ne me rendent indigne de toi. »

« Je pourrais perdre en termes de force, mais je ne perdrai pas contre toi si c’est juste à propos de l’amour. Évidemment, c’est pareil pour Emilia et Wreath. »

« Elles aussi ? Je ne vais pas vous demander de ne pas vous disputer entre vous, mais faites le-moi savoir si jamais vous n’êtes pas d’accord entre vous, d’accord ? Je ne peux malheureusement pas choisir une seule personne, désolé pour ça. »

« Fufu, tu n’as pas à t’en faire, parce que je n’ai pas l’intention de me battre avec elles. Nous parlons de vrais sentiments, et ce n’est pas comme si nous sommes consanguins avec la même personne. C’est pourquoi… aime-nous de la même façon. »

« Ouais, je vais faire de mon mieux pour vous rendre heureuses. »

Et ensuite, je me suis dirigé vers la salle de traitement de Reus avec Fia, qui avait le bras lié au mien, mais elle a tiré mon bras, comme si elle s’était rappelée de quelque chose.

« Ahh oui. Je veux beaucoup d’enfant, alors fais le moi savoir dès que tu crois que je devrais donner naissance. Je crois que je veux au moins quatre enfants. »

Vu que j’étais actuellement sur le point de voyager autour du monde, je les ai bien avertis que je ne me permettrais pas d’avoir des enfants, et les dames l’ont aussi accepté.

Mais…

« …Ce n’est pas un peu trop tôt ? »

« Pas vraiment. Après tout, je suis une elfe, non ? Je peux offrir mon jeune corps, mais un jour, tu vas me quitter. »

« Oh là… »

Elle a facilement dit quelque chose difficile à dire.

En effet, en comparaison à longévité d’un humain comme moi et d’une elfe comme Fia, j’avais certainement mourir le premier. J’ai pensé que je devais un jour en parler, mais je ne m’attendais pas à ce qu’elle en parler si facilement.

Cependant, grâce à ça, j’ai à peine senti une obligation à ça. Je devais la remercier pour sa considération de l’avoir dit elle-même.

« Mais la tristesse va disparaître avec autant d’enfant, non ? Quand le moment viendra, fais de ton mieux. Au fait, Emilia veut un garçon et une fille, tandis qu’une fille semble être l’idéale pour Wreath. »

J’avais décidé de me préparer, mais… j’ai pensé qu’il serait bien si j’augmentais mes préparations d’un niveau.

« Même si ça semble dur, je vais faire de mon mieux. Je promets que tu ne vas jamais regretter de m’avoir accompagné. »

« Je ne m’attends pas moins de toi. Mais tu sais, je n’ai pas l’intention d’être une femme qui se repose seulement sur toi. Je vais aussi faire de mon mieux pour être une bonne femme qui peut te soutenir. »

Le nombre de personne que je devais protéger avait augmenté, mais… je ferais ce que je faisais avant.

Alors que je sentais la chaleur venant du bras qui m’embrassait, nous avons naturellement sourit.

 

« Eh bien, pour célébrer la victoire de Sirius-sama et la seconde place de Reus… Santé ! »

« « « Santé ! » » »

Ce soir-là, nous sommes retournés au ‘Pavillon Cap du Vent’ et nous avons coopéré avec les employés de l’auberge pour la préparation, et ensuite, nous avons fait une petite célébration au bar de l’auberge.

Sur la table, qui avait été faite en combinant deux tables ensembles, il y avait des plats qui n’étaient pas seulement préparés par Cécile-san, mais aussi par Emilia et Wreath.

Au fait, les membres qui participaient étaient nous et Kachia, la fille du propriétaire de l’auberge, qui a eu l’autorisation de ses parents.

« Délicieux ! C’est quoi ce plat ?! »

« C’est Karaage, un plat que j’ai appris de Sirius-san. Mais les plats de Cécile-san sont aussi délicieux, n’est-ce pas ? »

« Ce sont les plats de Maman, après tout. Mais… Maman était un peu excitée. Il n’y aurait pas assez de plats pour au moins dix personnes ? »

« Ah bon ? C’est plutôt normal, tu sais ? »

« Eh ?! »

Alors que Kachia était obnubilée à regarder les plats préparés par mes disciples pour la première fois de sa vie, elle, ainsi que Wreath, goinfraient leurs bouches et savouraient les plats.

« Sirius-sama. Tenez, ouvrez votre bouche. »

« Ouais… c’est bon. Désolé pour ça. »

« Ehehe, c’est ma joie, alors vous n’avez pas à vous excuser. En voici encore. »

Je n’avais aucun mal à manger tout seul, vu que mon bras droit allait bien, mais Emilia voulait m’aider, alors je pensais à accepter sa requête le plus possible, vu que je lui ai demandé de faire quelques trucs aujourd’hui.

Il y avait un autre invité d’honneur à côté d’elle, Reus, et il se faisait nourrir par Fia.

« Trop bon ! Mais Fia-san, au lieu des légumes, je veux manger plus de viande ! »

« Ce n’est pas bon. Sirius a dit qu’il fallait équilibrer la consommation de légumes et viande pendant le traitement. C’est pourquoi, tu devrais d’abord manger des légumes. »

« Ça me réjouit d’être nourri par toi, mais je ne veux pas juste manger des légumes ! Regarde, j’ai mangé des légumes, alors ensuite la viande, non ? »

« Ahh, ce légume est bon pour les os, pas vrai ? Tiens, dis ahhn… »

« Donne-moi de la viande, Fia-ane ! »

La plupart des hommes étaient jaloux d’avoir une belle elfe les nourrir, mais d’après ce qu’il y a à côté, c’était comme le propriétaire qui disciplinait son chien de compagnie.

D’ailleurs, Reus s’est réveillé le soir, et avec le traitement de Wreath et moi, il récupérait au point de pouvoir marcher. Cependant, vu que l’état de ses deux bras était plutôt sévère, les deux bras de Reus étaient bien attachés avec des bandages et attelles afin d’éviter qu’ils bougent.

Alors il n’avait aucun autre choix que d’être nourrit. Au début, Emilia allait le nourrir, mais Fia s’est portée volontaire. Ainsi, voici le résultat de la situation actuelle. D’après la personne en question, vu qu’elle m’a touché dans l’arène, la suite serait un peu d’intimité avec le jeune frère.

Après ça, quand j’ai regardé Reus, qui était content d’être finalement nourri de viande, un nouvel invité est arrivé par l’entrée du bar.

« Ooh, je suis venu comme promis. »

« Merci de nous avoir invité. »

Les personnes qui sont apparus étaient Jekyll et Beowulf.

Ils résidaient dans une autre auberge avec Sieg, mais je les ai invités pour ma célébration, tant que Sieg donnait la permission.

Je les ai inutilement invités vu que j’étais détesté par leur employeur, Sieg, mais je ne m’attendais pas à ce qu’ils viennent.

« Merci d’être venus. Les boissons sont… »

« Voici les boissons et plats additionnels. »

« Woof ! »

Au fait, les boissons étaient données quand j’ai tourné mes yeux, et Cécile-san a ramené davantage de nourriture et boissons.

À côté d’elle était Hokuto, qui avait un plateau sur sa tête et aidait Cécile-san à servir. Si ça concerne les capacités d’Hokuto, il serait sûrement capable de porter des tasses remplis d’eau sans les renverses. Vu qu’Emilia s’occupait de moi, Hokuto, qui était disponible, a décidé d’aider en tant que serveur.

Tandis que les deux recevaient les boissons de Cécile-san, ils ont souri en voyant les plats alignés sur la table.

« Merci. Hoho, on dirait que des plats délicieux ont été alignés. »

« Ouais. Je n’ai jamais vu ce genre de plat auparavant. »

« C’est bien alors. Au fait, même si je vous ai invité plus tôt, vous avez quand même réussi à venir. Est-ce que Sieg a donné son autorisation ? »

« Hmm ? Ahh, oui, il nous a distraitement donné l’autorisation. D’ailleurs, n’est-il pas non plus en train de s’amuser ? »

« De quoi parlez-vous ? »

« Fia-ane, ma bouche est plus basse ! »

Comme Fia était un peu concerné par Sieg, elle a tourné son visage vers nous alors qu’elle nourrissait Reus. Peu importe la raison, nourris-le proprement, tu sais ? Parce que le karaage entre dans le nez de Reus.

« Après notre séparation avec nous, l’employeur était clairement déprimé. Dès que nous sommes retournés à l’auberge, il a du tout seul, alors je lui ai ramené de la compagnie. »

Jekyll connaissait aussi cet endroit, et il se rendait là-bas très souvent, alors il était plutôt familier avec le service. Du coup, il a présenté une compagnie plutôt suggestive.

« Même si les gens qui ont le cœur brisé subissent différemment des chocs, parfois, ils peuvent se remettre en embrassant une femme. »

« Il était confus au départ, mais après qu’ils se sont entendus, ils ont allé dans la chambre à côté. »

« C’est pour ça que j’ai bien choisi la compagnie. J’ai brièvement expliqué les circonstances, et cette Nee-chan a certainement réconforté notre employeur. Ohh, ça c’est délicieux aussi ! »

« Ouais… si ça lui remonte le morale, c’est bien alors. C’est aussi le travail d’une garde. »

Après avoir terminé l’explication, Jekyll a commencé à trainer autour de Reus, alors qu’il remplissait sa bouche de nourriture et boissons.

« Néanmoins… pour être entouré par des belles Nee-chans, les plats semblent plus délicieux. Tu as le meilleur emplacement, n’est-ce pas ? »

« Je pense un peu différemment vu que les Nee-chans sont les femmes d’Aniki. Mais la nourriture est délicieuse, et comme Aniki est présent, c’est vraiment le pied. »

« Ah bon ? Hahaha ! »

« Même s’ils ont l’air d’être enfant et adulte, ils s’entendent bien. »

Observant les deux qui discutaient joyeusement ensemble, Beowulf, qui était assis à côté de moi, marmonna à quoi point il était abasourdi par eux.

« Ils se ressemblent bien. Ne te retiens pas, Beowulf. »

« Oui, je vais savourer ça. Mais avant ça, il y a quelque chose que je souhaite discuter avec vous. »

Alors que je me demandais pourquoi il était soudainement devenu respectueux, Beowulf tourna sa tête avec un regard sérieux.

« Aujourd’hui, je vous ai combattu et j’ai perdu. J’ai aussi appris la vérité sur mon Père. Étant fier de ma force, puis en perdant de diverses manières, je crois qu’aujourd’hui est le jour est je suis rené. »

« Eh bien, si tu crois ça, ça valait la peine de t’enseigner. »

« Oui, c’était une action nécessaire pour moi. Et j’ai décidé que j’ai été rené. »

« Est-ce que c’est bon pour moi d’entendre ça ? »

« Je veux que vous entendiez parce que c’était à cause de vous. Quand je serais fini avec le travail de garde pour mon employeur, je crois que je vais partir sur un voyage pour trouver Tsuyoshi-ken. »

D’après le regard serein de Beowulf, on dirait que ce n’était pas pour aller venger son père.

Même s’il finissait par le défier avec sa force actuelle, il allait juste finir par se faire battre à son propre jeu, alors j’étais un peu soulagé.

« J’ai entendu l’histoire de vous, mais j’aimerais l’entendre de la bouche de Tsuyoshi-ken en personne. Parce que c’est la personne qui s’était occupé des derniers moments de mon Père. »

« Comme c’est la voie que tu as choisi, tu devrais vivre comme tu le souhaite. Mais ne défie pas Tsuyoshi-ken, même si tu devenais plus fort. Si tu les défis avec des sentiments tièdes, il sera un vieil homme qui va facilement briser un os ou deux. »

« Je vais faire de mon mieux. »

Bon… même s’il ne le défiait pas, je sens qu’il le défierait d’une autre façon.

« Et après avoir rencontré Tsuyoshi-ken, et après vous avoir revu… est-ce que vous allez faire de moi votre disciple ? »

« …Pour devenir mon disciple, tu vas voir des choses comme ce qui est arrivé à Reus aujourd’hui, tu sais ? »

« Je suis préparé pour ça. D’ailleurs, en tant que fils du Maître Épéiste, je veux tester à quel point je peux devenir fort. Ce n’est pas à cause d’une autre personne. Je l’ai décidé pour moi-même. »

« Ah bon ? Je n’ai aucune intention de refuser une personne avec de la volonté. Je ne suis pas sûr quand ça le sera, mais ça sera quand je vais te revoir, alors attendons pour le jour où je pourrais directement t’enseigner. »

« Merci infiniment. »

« Tenez, Sirius-sama. »

Alors que Beowulf était ravi de ma réponse, Emilia tendit une tasse de vin vers nous.

Je vois, c’était un toast pour la célébration d’aujourd’hui. J’ai gentiment caressé la tête d’Emilia à cause de son comportement nonchalant.

« Eh bien, faisons un toast au nouveau commencement de Beowulf. »

« Oui. »

Beowulf et moi trinquons, et nous avons vidé le contenu en un coup.

Même si j’étais assez âgé pour boire dans ce monde, je ne buvais pas beaucoup, alors mon corps est instantanément devenu chaud. Bon, je ne me sentais pas trop mal.

Alors que je savourais l’ivresse de l’alcool, Beowulf a tout bu et…

« Gohuu !! »

…Il s’était évanoui en même temps qu’il heurtait sa tête contre la table.

On dirait que Beowulf n’était pas un buveur, mais je ne m’attendais pas à ce qu’il soit ‘vaincu’ avec un seul verre de vin.

« Sirius-sama, la viande qui va bien avec le vin a été préparé. Je vais tout de suite la couper. »

« Cécile-san, j’aimerais avoir plus de ce plat, s’il vous plait. »

« Est-ce que tu vas continuer à manger, Onee-chan ?! »

« Comme tu ne peux pas utiliser tes deux bras, je vais te donner de la viande si tu bouges tes oreilles alternativement. Tiens, essaye. »

« Yo… ho… qu’est-ce que tu penses, Fia-ane ? »

« Hahaha ! Aujourd’hui c’est le meilleur ! »

Toutefois, tout le monde était dans son monde et ils n’avaient même pas remarqué que Beowulf s’était évanoui.

J’ai confirmé son état avec 【Scan】, et comme prévu, on dirait qu’il n’était pas fort avec l’alcool.

« Je vais lui apporter une couverture, alors veuillez manger sans vous préoccuper, Sirius-sama. »

« …Ouais. »

Une telle célébration bruyante a continué jusque tard la nuit.

 


Bonus

En milieu de la célébration… un certain quelqu’un nous a rendu visite.

« Hello, bonsoir. Pour ce qui est de célébrations, je tiens aussi une célébration. »

« Quoi ?! Pourquoi êtes-vous ici ?! »

« Ça ne vous plait pas, n’est-ce pas ? N’ai-je pas dit j’allais rester ici dans l’entretien ? »

C’était une femme qui faisait la couverture en direct dans le Festival des Combats.

Emilia se leva devant moi, pendant qu’au même moment, elle montrait sa vigilance.

« Oh là… qu’elle vigilance. Je voulais juste faire connaissance avec une personne forte. »

« C’est juste pour confirmer, mais je demande jusqu’à quel point ? »

« Ah oui ! Un rencard, bien entendu, et pour faire sa connaissance au lit… »

« Non, absolument pas ! »

Hérissant ses oreilles et queue, Emilia était menaçante au point que je n’ai rarement vu. J’ai clairement refusé sa déclaration à l’arène. Donc Emilia ne semblait pas se retenir.

Je ne pensais pas qu’elle puisse me poursuivre, mais pour le moment, j’ai tiré Emilia pour la calmer. Je l’ai tenu dans ma poitrine, alors que je caressais sa tête.

« Ahh… quelle joie… »

« On dirait qu’il n’y a aucune place pour moi. »

Regardant la joyeuse Emilia, qui balançait sa queue, l’animatrice avait apparemment renoncé.

« Eh bien, le prochain homme fort… »

Dès que son regard a croisé celui de Reus, il a balancé ses bras en panique.

« R-Regardez ! Je ne peux pas le faire vu que mes bras sont comme ça ! »

« Ne vous inquiétez pas. Je vais m’occuper de tout et vous n’aurez pas du tout à bouger ! »

« Aniki, sauve-moi ! »

Vu que Reus était sérieusement effrayé et s’était caché derrière mon dos, on dirait qu’elle devait renoncer parce que c’était impossible. Même si son comportement était comme ça, on ne dirait pas que c’était forcé. Elle était, disons, une femme déséquilibrée.

« Pas le choix alors. Le prochain homme fort est… »

Et ensuite, elle a cherché pour sa prochaine cible… et son mouvement s’était arrêté à un certain point.

« Un tel homme fort est sans défense comme ça… Je ne peux pas me retenir ! »

C’était Beowulf, qui s’était évanoui en buvant un peu d’alcool.

« Hah… hah… Je ne peux pas me retenir ! Laissez-moi le ramener chez moi à tout prix ! Quoi qu’il arrive… je vais obtenir le consentement après. »

Je ne comprenais pas ce qu’elle voulait dire, mais elle a utilisé une force inattendue pour une femme. Elle a porté Beowulf et elle nous a quittés.

« « « … » » »

…Personne n’a essayé de l’arrêter.

Personne ne pouvait bouger à cause de l’énorme force qu’elle a montrée.

Plus tard, Jekyll, qui était absorbé avec les boissons et plats, a remarqué ça et les a poursuivis. On dirait que la chasteté de Beowulf a été protégée.

 

Les aventures d’Hokuto

Tard la nuit… quand les fêtards dormaient dans ‘Pavillon Cap du Vent’, Hokuto a remarqué quelque chose et ouvrit ses yeux.

S’il le remarquait, son maître le remarquerait aussi. Hokuto souleva son corps, sans faire un bruit. Il regarda dans le visage de son maître, qui avait encore ses yeux fermés sur un lit à côté.

« Franchement ? Alors, je te laisse t’en occuper. »

On dirait que la signification était transmise, et son maître lui a donné l’autorisation.

Même si son maître a obtenu la victoire, il devrait aussi être fatigué du Festival des Combats. Hokuto a légèrement frotté son nez contre son maître. Il a ensuite quitté la chambre pour ne pas réveiller Reus.

« Hokuto-san. »

Emilia se tenait dans le couloir quand il a quitté la chambre.

Vu son expression un peu sérieuse, on ne dirait pas qu’elle allait de faufiler dans la chambre de son maître. Apparemment, elle semblait être consciente de quelque chose.

『Je vais aider.』

Comme ceux qui avaient le même maître, ils ont communiqué à travers le regard. Après ça, une personne et un animal sortait de l’auberge.

Et avec Emilia en tête, une dague a soudainement approché le dos d’Emilia depuis un coin.

« …Quel naïveté. »

Cependant, Emilia, qui a prédit ça, est allé derrière en un instant et la dague était à l’inverse plaquée contre la gorge de l’assaillant.

« Vous n’avez pas caché votre soif de sang, non ? Est-ce que nous sommes vos cibles ? Comme j’obéis Sirius-sama, qu’est-ce que vous comptez faire avec une dague empoissonnée ? »

Au fait, quand l’interrogation a commencé, une ombre qui a sauté hors des ombres un peu loin était remarquée.

Il se demandait si l’ombre l’attaquerait, mais vu qu’il a couru vers la fenêtre, il essayait probablement de s’échapper.

Et quand l’homme a essayé de heurter son corps à travers la fenêtre… la fenêtre s’est naturellement ouverte. L’ombre fonça hors de la fenêtre, alors qu’il se posait la question. Il a préparé sa position d’atterrissage, mais… il a remarqué quelque chose d’étrange.

Son corps n’est pas tombé, peu importe combien de temps passait.

« Je me demande où vous allez ? »

Quand il s’est tourné en direction la voix, des beaux cheveux étaient vu onduler sous la lumière de la lune. Une elfe… Fia flottait en l’air.

L’ombre était surpris par ce phénomène impossible, mais ce n’était pas encore terminé.

Cette fois-ci, de l’eau a couvert le corps entier de l’ombre, et quand il a remarqué, il était complètement entouré d’eau, à part son visage, et il était devenu immobile.

« Il ne peut plus bouger avec ça. »

« D’accord, je vais le laisser tomber. »

Fia échangea un regard avec Wreath, dont le visage était exposé par la fenêtre. Elle lâcha l’ombre entouré d’une bulle d’eau vers le sol en manipulant le vent.

Et quand les deux sont sorties de l’auberge et ont approché l’ombre… des dagues sont sorties des buissons à côté, visant les deux.

Cependant…

« Woof ! »

Sans perdre une seconde, Hokuto a sauté dedans et les a déviés avec sa patte avant et sa queue.

L’assaillant, qui a jugé qu’il était incapable de gagner, fonça hors de buissons et s’appuya contre un mur à côté. Il sauta haut et fuit.

« Q-Quoi ?! »

Cependant, Hokuto était déjà à sa position d’atterrissage.

Vu qu’il était incapable de faire quoi que ce soit en l’air, l’assaillant était assommé par la patte d’Hokuto et il est devenu silencieux.

Et ensuite, les trois assaillants étaient attachés avec une corde, tandis que l’équipe des femmes et Hokuto discutaient devant eux.

« Il y a trois assaillants. Je ne sais pas qu’ils sont, mais c’était comme Sirius-sama avait dit. »

« Qu’est-ce qu’on va faire avec ces gens ? Nous devons les remettre aux gardes de la ville. »

« Eh bien… il y a plein de gens du monde clandestin, alors ça serait plus efficace de les éliminer que de les remettre aux gardes de la ville. Mais… »

Fia écrit des grosses lettres avec de l’encre sur un papier prit de l’auberge et le colla sur le front des hommes.

« C’est des gens qui ont essayé d’enlever des femmes, mais ont été vaincus… non ? Comme c’est un fait, il n’y a aucun problème alors. »

« Ce genre d’adversaire n’aime probablement pas attirer l’attention. Il y a encore plein de gens ici à cause du Festival des Combats, alors ça sera plus efficace si on les balançait vers la place central. Hokuto, est-ce que tu peux le faire, s’il te plait ? »

« Woof ! »

Hokuto ramena les assaillants en utilisant sa bouche vers la place centrale de la ville en passant par les toits, et il les a balancés vers la place centrale en évitant qu’ils meurent.

Et ensuite, Hokuto a quitté l’endroit après avoir confirmé que les assaillants avaient bien été pris par les gardes de la ville.


Précédent Sommaire Suivant

  1. Environ 16 000€ 

2 commentaires pour Le Sentiment d’être Imbattable

  1. Black Wolfer dit :

    Merci pour le chapitre

    Aimé par 1 personne

  2. Psycho dit :

    Merci pour le chapitre 🙂

    J'aime

Laissez une Réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.